Bootstrap Image Preview
Actualité vie ouvrière
Accueil

Economie - Explication...

Le coût du travail en France... - Diminuer le salaire pour....

Pour voir ou imprimer le document en plein ecran
Le coût du travail en France, entre fantasmes et réalité LA CROIX – 17/02/2012 – p. 13
NATHALIE BIRCHEM

‣ Selon deux études de l’Insee, publiées aujourd’hui, la France fait bien partie des pays européens où le coût du travail est élevé. Mais ce haut niveau n’est pas un handicap dans tous les secteurs.

Le coût du travail en France est-il véritablement un handicap pour l’économie française ? Alors que le constat d’un travail réputé trop cher est au cœur du projet de TVA sociale, deux nouvelles études, publiées aujourd’hui par l’Insee, viennent apporter une lumière nouvelle sur le débat.

La première, qui étudie le coût du travail en France, évalue à 31,82 € le coût moyen de la main-d’œuvre dans les entreprises de 10 salariés et plus de l’industrie et des services marchands. Avec une forte hétérogénéité selon les secteurs d’activité. C’est dans les activités financières et d’assurance (49,01 €), où la proportion de cadres est forte, et dans la production d’électricité et de gaz (46,09 €), où les avantages sociaux sont nombreux, qu’ils sont les plus élevés. À l’inverse, le coût du travail est bas dans l’hébergement-restauration (21,11 €), car les salaires, souvent bas, bénéficient des allègements de charges Fillon.

La seconde étude, qui compare les évolutions entre 1996 et 2008 dans 15 pays de l’Union européenne, confirme « que la France fait partie des pays européens à coût élevé, avec la Belgique, le Danemark et la Suède » . C’est aussi l’un des pays où la part des cotisations employeurs (28 % en France, 21 % en Allemagne) est la plus forte. Mais, petite surprise en ces temps de débat autour du financement de la protection sociale, l’étude conclut à « l’absence de lien significatif entre le niveau du coût horaire et le taux de charges » . Pour preuve, alors que le Danemark finance sa protection sociale surtout par l’impôt et que la Suède le fait surtout par la cotisation, « les coûts horaires dans ces deux pays sont finalement assez proches » .

Selon cette étude qui, à la différence de la première, n’inclut pas les apprentis, d’où des chiffres légèrement différents, une heure de travail dans l’ensemble des secteurs marchands coûte 32,19 € en France, contre 29,36 € en Allemagne, pays avec lequel elle est souvent comparée. Dans le détail, les travailleurs français sont plus chers (32,08 € de l’heure) que les Allemands (26,81 €) dans les services marchands. Mais dans l’industrie manufacturière, la plus affectée par la compétition internationale, « la France et l’Allemagne sont au même niveau » , avec un coût horaire de 33,16 € pour la première, de 33,37 € pour la seconde.

De plus, réalité méconnue, il « existe des écarts parfois importants selon les sous-secteurs manufacturiers » , précise Laurence Rioux, chef de la division salaires à l’Insee. Et ces écarts sont troublants. Ainsi, dans l’industrie alimentaire, où nos résultats à l’export sont de moins en moins bons, la France est plus chère (25,70 €) que l’Allemagne (20,26 €), tandis que dans l’automobile, où nos performances sont réputées moindres, les salariés français coûtent moins cher (33,38  €) que les Allemands (43,14 €).

Ainsi, analyse l’étude, « pour tirer des conclusions en termes de compétitivité, il faut également tenir compte de la productivité horaire » , c’est-à-dire du coût salarial par unité produite. Ainsi, dans certains pays, comme la France et l’Allemagne, « la productivité a progressé plus vite que le coût horaire » entre 1996 et 2008 dans l’industrie manufacturière. Autrement dit, précise Laurence Rioux, « un pays à coût élevé peut être plus compétitif qu’un pays à coût plus bas si sa productivité est meilleure ».

Souvent comparés, les Français sont plus chers que les Allemands dans les services marchands, mais les deux pays sont au même niveau dans l’industrie manufacturière.

 

 

EXPLICATION LA CROIX – 17/0/2012 – p. 8

Diminuer le salaire pour sauver l’emploi, incertaine équation

NATHALIE BIRCHEM

‣ À la demande de Nicolas Sarkozy, la négociation sur les pactes de compétitivité emploi démarre aujourd’hui.

En quoi consiste la réforme ?

Il s’agit de permettre aux entreprises d’ajuster le temps de travail et le salaire à la conjoncture. Actuellement, la loi permet aux entreprises en difficulté de négocier avec ses syndicats un accord permettant ce type d’adaptation en contrepartie de garanties sur l’emploi. Mais, comme le salaire est un élément substantiel du contrat de travail, le salarié doit donner son accord pour que cet accord puisse s’appliquer. Faute de quoi, l’entreprise doit alors le licencier pour des raisons économiques, voire faire un plan social si plus de dix salariés sont dans ce cas. Ce qui explique que peu d’entreprises ont choisi cette voie.

Il s’agirait donc de changer la loi pour se passer du consentement individuel, comme c’est le cas en Allemagne. « C’est grâce à ce genre d’accords que l’emploi est resté stable en Allemagne malgré la crise », explique Gilbert Cette, professeur à l’université de Méditerranée, l’un des partisans de ces accords compétitivité-emploi. Alors que le chômage remonte en flèche, l’idée, défendue par l’UIMM, la branche métallurgique du Medef, a été reprise par Nicolas Sarkozy, qui a confirmé le 29 janvier qu’il allait lancer ce chantier. Comme, depuis la loi Larcher de 2007, les partenaires sociaux ont leur mot à dire sur ce type de réforme, une négociation débute aujourd’hui.

Sur quoi porte la négociation ?

Il s’agit d’encadrer par un accord interprofessionnel les conditions dans lesquelles ce type d’accord dérogatoire peut être conclu. Syndicats et patronat vont donc d’abord tenter de s’entendre sur les difficultés économiques justifiant ces dérogations. L’entreprise doit-elle être déjà dans le rouge ? Ou peut-elle invoquer la prévention de difficultés ? Il faudra aussi encadrer ce que l’employeur est en droit de demander à ses salariés. Peut-il supprimer des RTT ? geler des primes ? diminuer les salaires ? dans quelles proportions ? pour combien de temps ? Il s’agit surtout de voir comment l’employeur peut garantir l’emploi, les syndicats ayant tous en tête l’exemple de l’usine Continental de Clairoix, qui a fermé en 2010 malgré un accord « temps de travail contre emploi ».

Ce projet va-t-il aboutir ?

L’exécutif a déjà prévenu que, faute d’accord d’ici à deux mois, il présentera lui-même un projet de loi. Autant dire qu’il ne pourra le faire que si Nicolas Sarkozy est réélu. Car il y a peu de chances que les partenaires sociaux parviennent à un accord d’ici là. Si le patronat est, bien sûr, très partant, les syndicats, eux, ne cachent pas qu’ils négocient uniquement pour éviter que l’exécutif ne légifère seul. La CGT et FO sont hostiles à la démarche même. « Même un patron de bonne volonté ne peut pas garantir l’emploi ; donc, pour les salariés il n’y aucun gain à attendre », explique Stéphane Lardy, à FO. La CFDT, la CFTC et la CFE-CGC estiment, elles, qu’il y a matière à réflexion. « Mais, précise Patrick Pierron, de la CFDT, il n’est pas question de modifier la durée légale du travail et il faut que les garanties sur l’emploi soient réelles. C’est un débat qui ne peut aboutir en deux mois. »

« C’est un débat qui ne peut aboutir en deux mois », estime un syndicaliste de la CFDT.

 

Pièces jointes
    Déjà publié
    ECCO Caen Désarmement nucléaire pour une paix durable (Communiqué )
    ECCO Caen Loi Travail(Communiqué )
    ECCO Caen Législatives(Communiqué de presse)
    Elections 2017(Déclaration entre 2 tours ACO)
    Nous mêler de ce qui nous regarde(Article ACO-P. Niobey)
    Chrétiens ouvriers de gauche pour un partage des richesses (ECCO du secteur de Caen )
    Enquête sur le travail(SNMO)
    Jésus revient ? Non, il est toujours là !(ECCO du secteur de Caen)
    Les prêtres-ouvriers après Vatican II(Contributions et témoignages autour de la relance de 1965)
    Pour un code du travail protecteur ( ECCO du secteur de CAEN )
    Plaque souvenir sur la tombe de Jean PERROT(18 mai 2016)
    Loi travail contre les travailleurs()
    Aux camarades...et autres membres...(Jean Landry)
    Déclaration de l'ACO (Envoi de Bernard Glath )
    Grève chez Lufthansa(Envoi de Claude Depoil)
    Pour la Normandie, n'oublions pas de voter !()
    L’ITF (International Transport worker’Federation) soutient les syndicats d’Air France (Envoi de C. Depoil )
    Conflit Air France(Envoi de C. Depoil)
    Campagne internationale pour le travail digne et un revenu de base universel (Envoi de B. Glath )
    "Les marins au long cours, ouvriers silencieux de la mondialisation"(Roland Doriol)
    sécularisation et désacralisation()
    Et les migrants de l'Eglise catholique ? (Jacques Meurice )
    A la UNE...Après le 11 janvier 2015...(La News-Clés du social)
    Geethani Peries, Sri Lankaise, présidente de la JOCI(Témoignage)
    Appel du collectif Liberté, Egalité, Fraternité(Pour un avenir solidaire)
    Nuit solidaire pour le logement(Paris, Place de la république)
    NOËL(Construire un monde plus juste et plus chaleureux )
    Un curé sur les pétroliers(Bruno Léry)
    Vie ouvrière - Partage du 15/11/2014(Retour des Régions)
    31 juillet 2014 commémoration (Denis Guiraud )
    Libres propos : la classe ouvrière (Philippe Barbier )
    L'écriture au quotidien(André L'Hénoret)
    Petition Non Eurosatory ((Envoi de B. Massera) )
    Contre une Europe libérale ( ECCO Caen )
    La nuit aux Invalides (spectacle avril mai 2014 )
    Les travailleurs chinois en France(Journée d'études le 12 juin 2014)
    Prêtres-ouvriers aujourd'hui-Les Invisibles (La Rochelle du 27 juin au 21 septembre 2014 )
    Métallos et dégraisseurs (Pièce de théâtre )
    Le porte-à- porte militant et ses leçons (Pascal Percq - TC )
    Au coeur de la simplicité humaine(Jean Deries)
    N'oublions pas les municipales ! (Communiqué de presse ECCO Caen )
    André Pinatel (film d'une vie )
    Communiqué de presse(Envoi de Claude Depoil)
    Jean-Pierre Bourget (Offre de souscription )
    Aide aux Coréens(Envoi de Claude Depoil)
    Congé de fin d'activité(Envoi de Claude Depoil)
    Info-luttes (Envoi de Claude Depoil )
    Economie sociale(Nadia Djabali)
    Rencontre avec le monde du travail (Discours du pape François )
    La théologie du travail(Bernard Michollet)
    Ceux qu'on appelle les ROMS, luttons contre les idées reçues(Communiqué de presse)
    Lettre à François Hollande (Secours catholique-Caritas France )
    Lettre à Manuel Walls(Par un Français d'origine manouche)
    Citroën par ceux qui l'ont fait(Un siècle de travail et de luttes)
    La lutte des travailleurs sans-papiers(Une lutte des travailleurs)
    Lettre ouverte d'Emmaüs aux élus de la République (Emmaüs France )
    Les Associations ont rencontré François Hollande(Georges Souriau)
    Je veux dire mon indignation(Mgr Mouisse-Condat)
    Les Frères missionnaires des campagnes creusent leur sillon dans le bocage ornais(La Croix/15/07/2013)
    Citroën par ceux qui l'ont fait (Offre-Souscription )
    Jeunes en déshérence(Journal Le Monde)
    La Mission ouvrière du diocèse de Cambrai (Eglise/Cambrai/2013/janvier )
    Demandeurs d'asile : halte au racket d'état(Lettre ouverte au Président de la Répubique)
    Trois lycéennes ressuscitent les ouvriers des barrages (Le Dauphiné libéré - 24 avril 2013 )
    Congo Brazaville (Diocèse de Bordeaux )
    Plan social (Antoine Brethomé )
    Des ouvriers en manque de reconnaissance(Journal La Croix-06/07 avril 2013)
    Semaines sociales de France (Thème 2013 : Métamorphoses du travail )
    Une loi pour tous les citoyens (ECCO Secteur Caen - Equipe de chrétiens en classe ouvrière )
    Quand les blattes... (Jean Fréoux )
    Accroche-toi, tu n'as encore rien vu (Le Venezuela bolivarien en 2013 )
    Combat de métallos (Jean Bellanger )
    Le mariage pour tous (Textes )
    Voeux (ACO-Mission de France-Pastorale des Migrants )
    Florange (Edouard Martin écrit à François Hollande )
    Chômage (Nouvelle hausse du chômage en novembre )
    Droit de vote pour tous les résidents étrangers dès 2014 pour une République ouverte et fraternelle(Pétition - Action collective)
    Dictionnaire biographique du monde ouvrier - mouvement social T8(De 1940 à Mai 68)
    Que révèle la crise de Florange ? (... entretien au JD... )
    Le service jésuite pour les réfugiés... (... alerte sur le droit des migrants... )
    Florange Journal La Croix du 10/12/2012 (Les sous-traitants et les intérimaires.... )
    Projet de loi de finances pour 2013 (Communiqué de presse )
    Défendre l'humain dans toutes ses dimensions (Communiqué de presse - Equipe de chrétiens en classe ouvrière - Caen )
    Manifestation ( Une centaine de personnes... )
    Baisse importante du coût du travail en Espagne (Journal La Croix du 05/11/2012 )
    Anti-Blanc / Verges (Réflexions sur l'expression )
    Le front national a-t-il gagné la bataille du vocabulaire (Manifeste pour une droite... )
    Illusions financières (Sortir de la crise financière par le haut c'est possible ! )
    Numéro 87 (declaration intersyndicale - manifestation unitaire contre... )
    Lettre au Premier Ministre (question du )
    Suite au Synode sur la Nouvelle Evangélisation ( )
    SNMO(Message de Noël 2012)
    PSA(Premier volet du rapport SECAFI)
    Journée internationale pour un travail décent(Vidéo)
    Appel au diaconat(N'y a-t-il pas dans mon entourage quelqu'un qui pourrait être appelé ?)
    PSA/AULNAY(La CGT mobilisée)
    DOUX(3600 salariés et 800 fournisseurs concernés)
    DOUX(Redressement judiciaire)
    SEMAINES SOCIALES DE FRANCE (jeudi 20 septembre 2012 )
    Comment j’ai découvert que PSA fabriquait des automobiles (15 juillet 2012 Pierre Deruelle )
    TC le 5 juillet 2012(des jours fériés pourquoi ?)
    Dossier TC : des prêtres au milieu du monde (Leur mission )
    Actualité France (La rupture conventionnelle vue par les salariés )
    Les 60 ans de l'ACO (60 ans )
    Le "vrai travail" de Gérard Filoche (Humeur électorale )
    L'entre deux tours (la déclaration intesyndicale )
    1ER MAI 2012(Histoire du 1er mai)
    MEMOIRES D OUVRIERS (Biographie de Gilles PERRET et photos )
    MEMOIRES D OUVRIERS (Echos du lointain )
    MEMOIRES D OUVRIERS (Un film de Gilles PERRET )
    URBI & ORBI > FRANCE (Journal La Croix 2012 03 05 )
    IMMIGRATION(La longue file d'attente)
    Ouvriers chrétiens et de gauche (Secteur de Caen )
    Faut-il en finir avec les 35 heures ? (Divergences ? )
    Entretien Mélenchon et le journal La Vie (La foi est une brûlure )
    La lutte gagnante de Grace et Moustapha()
    Economie - Explication... (Le coût du travail en France... - Diminuer le salaire pour.... )
    INDIGNES (Le mouvement des indignés.... )
    Au quotidien - Vie pratique (Quelques repères.... )
    Intervention de Bernard Thibault,19 janvier 2012 (Colloque II "Le Front national démasqué..." )