Bootstrap Image Preview
Actualité vie ouvrière
Accueil

Libres propos : la classe ouvrière

Philippe Barbier

Pour voir ou imprimer le document en plein ecran

LIBRES PROPOS

QU’EST DEVENUE LA CLASSE OUVRIÈRE ?

Les ouvriers sont six millions en France et pourtant ils semblent devenus presque invisibles. Parfois, lorsque que quelqu’un à qui on demande sa profession répond qu’il est ouvrier, certains auraient envie de dire : “Il ne doit pas en rester beaucoup” ! D’autres seraient presque vexés qu’on les appelle « ouvriers » ! Comme si travailleurs ou ouvriers c’était des gros mots.

6 millions d’ouvriers en France, c’est le quart de la population active, même si leur nombre a fortement baissé. On dirait que les ouvriers ont disparu aussi bien de l’imaginaire collectif que du vocabulaire patronal : « Les directions de ressources humaines » emploient maintenant des mots comme opérateur ou collaborateur, ou encore employé. Quant aux organisations syndicales de salariés, les employeurs, pour parler d’elles, ont adopté le terme de partenaires sociaux.

Derrière les mots, ou plutôt derrière l’absence de mots, il y a malgré tout des réalités sociales et culturelles. Même si le nombre d’ouvriers est encore important, c’est vrai que d’autres catégories, comme celle des employés, d’autres secteurs d’activité, comme les services, ont progressé de manière très importante, donnant peut-être parfois l’impression que les ouvriers n’avaient plus leur place dans l’économie. Dans l’imaginaire de la société française, les usines seraient vouées à la fermeture, presque comme si on était dans des pays du tiers-monde. Comme si la France pouvait vivre sans industrie. Ça veut dire que l’on assimile les ouvriers uniquement au monde des usines et de l’industrie, alors qu’ils sont bien plus nombreux à travailler ailleurs : des mécanos dans des garages, des maçons ou des électriciens dans de petites ou grandes entreprises, etc… Lorsque l’on parle d’ateliers, imagine-ton que le travail à la chaîne existe ailleurs que chez les constructeurs automobiles, dans la sidérurgie ou dans l’industrie ? Il faut voir par exemple les caissières d’hypermarchés et leurs gestes répétitifs à longueur de journée …

Bien sûr d’autres facteurs ont favorisé la désagrégation de ce sentiment de « masse ouvrière », capable de peser dans le combat revendicatif. Il y a eu l’implosion de secteurs symboliques : les mines, le textile, la sidérurgie la métallurgie… Il y a aussi la massification de la scolarité et l’arrivée de nombreux titulaires de bacs professionnels dans les ateliers et les entreprises. Ça a pu contribuer à dévaloriser ceux qui avaient appris à travailler par l’expérience, les ouvriers sur le tas par exemple .C’est sûr que cela a rendu plus difficile la transmission de la culture syndicale que l’on acquérait en même temps que les gestes d’un métier auprès d’un ouvrier qualifié ou non, mais qui savait son métier et se sentait un ouvrier.

Certes le travail a changé : ce fut d’abord l’irruption du tertiaire, puis maintenant la multiplication des services. Le laveur de carreaux d’une grande entreprise de nettoyage industriel n’a pas « les mains dans le cambouis », comme on disait dans le temps. Ses mains sont dans l’eau et il se les lave sans arrêts ! Ce n’est pas forcément le travail à la chaîne, mais c’est quand même la course au rendement. C’est comme la femme de ménage d’autrefois, maintenant les employeurs les appellent « techniciennes de surface » ! Mais qu’est-ce que ça change ?

La culture ouvrière est restée, disent certains analystes. Le rapport au travail demeure une valeur forte. Et la solidarité est toujours présente autour des organisations syndicales ou du monde associatif. Bien sûr, ce n’est plus l’ouvrier en bleu de travail et casquette… Mais il y a toujours des hommes d’entretien, par exemple. La condition ouvrière, même si elle a changé de visage, elle demeure toujours, et avec elle, des OUVRIERS !

Etre ouvrier cela implique aussi des valeurs de respect et de solidarité. De fierté aussi. Les anciens jocistes ont chanté « Sois fier, ouvrier ! »

QUE VA DEVENIR LA MISSION OUVRIÈRE ?

Il paraîtrait que les évêques sont moins effarouchés lorsqu’à la place du mot « ouvrier » on substitue le terme « populaire » Et des tenants de la Mission ouvrière entreraient dans leur jeu, dans leur mauvais jeu ?

Pour ceux qui ont encore quelques souvenirs de grammaire, il faut quand même préciser que le mot « populaire » n’est qu’un adjectif à accoler à un autre terme qui s’appelle substantif. On peut ainsi parler de quartiers populaires, comme on parle de fêtes populaires. Par contre le mot « ouvrier » est d’abord un substantif, même s’il peut aussi être un adjectif qui qualifie ou précise un autre terme. Mais ces considérations de la langue française ne sont pas l’essentiel !

Ce qui est grave, c’est de supprimer la référence ouvrière, parce que c’est elle qui est apostolique, dans le sens qu’elle concerne un peuple donné et bien précis.

S’il ne fallait plus employer le terme « ouvrier » alors dans ce cas :

Il n’y aurait plus « La Mission ouvrière », mais une mission …

Il n’y aurait plus de « Jeunesse ouvrière chrétienne », mais une jeunesse chrétienne …

Il n’y aurait plus d’ « Action catholique ouvrière », mais une action catholique…

Quant aux « Prêtres ouvriers », ils ne sont pas prêt d’abandonner ce qui authentifie et qualifie le ministère presbytéral qui est le leur. Car ce ministère, s’il est un envoi d’Eglise, il est aussi et encore maintenant l’attente d’un peuple.

Mais aujourd’hui, la majorité des évêques n’ont plus besoin de ce ministère : il aurait fait son temps ! Mais comment peuvent-ils le savoir puisqu’ils ne rencontrent pas plus des ouvriers que des personnes des « milieux populaires », comme ils disent ?

Philippe BARBIER

Prêtre ouvrier à Chalons en Champagne

11 Juin 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

,

 

 

 

 

 

Déjà publié
Elections 2017(Déclaration entre 2 tours ACO)
Nous mêler de ce qui nous regarde(Article ACO-P. Niobey)
Chrétiens ouvriers de gauche pour un partage des richesses (ECCO du secteur de Caen )
Rendez-vous à La Sorbonne(Les Editions de l'Atelier)
Chômage, précarité : halte aux idées reçues !(Les Editions de l'Atelier)
Enquête sur le travail(SNMO)
Jésus revient ? Non, il est toujours là !(ECCO du secteur de Caen)
Les prêtres-ouvriers après Vatican II(Contributions et témoignages autour de la relance de 1965)
Pour un code du travail protecteur ( ECCO du secteur de CAEN )
Plaque souvenir sur la tombe de Jean PERROT(18 mai 2016)
Loi travail contre les travailleurs()
Aux camarades...et autres membres...(Jean Landry)
Déclaration de l'ACO (Envoi de Bernard Glath )
Grève chez Lufthansa(Envoi de Claude Depoil)
Pour la Normandie, n'oublions pas de voter !()
L’ITF (International Transport worker’Federation) soutient les syndicats d’Air France (Envoi de C. Depoil )
Conflit Air France(Envoi de C. Depoil)
Campagne internationale pour le travail digne et un revenu de base universel (Envoi de B. Glath )
"Les marins au long cours, ouvriers silencieux de la mondialisation"(Roland Doriol)
Nous serons à la Fête de l'Humanité, et vous ?(Les Editions de l'Atelier)
sécularisation et désacralisation()
Et les migrants de l'Eglise catholique ? (Jacques Meurice )
A la UNE...Après le 11 janvier 2015...(La News-Clés du social)
Le vote obligatoire, seul remède à la crise démocratique ? Hélène Balazard(Les Editions de l'Atelier)
Geethani Peries, Sri Lankaise, présidente de la JOCI(Témoignage)
Appel du collectif Liberté, Egalité, Fraternité(Pour un avenir solidaire)
Le 49.3, suite logique d'une dérive (Editions de l'Atelier )
Paroles sensibles d'anciens salariés de Renault(Editions de l'Atelier)
Nuit solidaire pour le logement(Paris, Place de la république)
NOËL(Construire un monde plus juste et plus chaleureux )
Un curé sur les pétroliers(Bruno Léry)
Vie ouvrière - Partage du 15/11/2014(Retour des Régions)
Les travailleuses chrétiennes (Cahiers de l’Atelier N° Hors Série )
31 juillet 2014 commémoration (Denis Guiraud )
Libres propos : la classe ouvrière (Philippe Barbier )
L'écriture au quotidien(André L'Hénoret)
Petition Non Eurosatory ((Envoi de B. Massera) )
Contre une Europe libérale ( ECCO Caen )
La nuit aux Invalides (spectacle avril mai 2014 )
Les travailleurs chinois en France(Journée d'études le 12 juin 2014)
Prêtres-ouvriers aujourd'hui-Les Invisibles (La Rochelle du 27 juin au 21 septembre 2014 )
Métallos et dégraisseurs (Pièce de théâtre )
Le porte-à- porte militant et ses leçons (Pascal Percq - TC )
Au coeur de la simplicité humaine(Jean Deries)
N'oublions pas les municipales ! (Communiqué de presse ECCO Caen )
André Pinatel (film d'une vie )
Communiqué de presse(Envoi de Claude Depoil)
Jean-Pierre Bourget (Offre de souscription )
Aide aux Coréens(Envoi de Claude Depoil)
Congé de fin d'activité(Envoi de Claude Depoil)
Info-luttes (Envoi de Claude Depoil )
Economie sociale(Nadia Djabali)
Rencontre avec le monde du travail (Discours du pape François )
En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté (Editions de l'Atelier )
La théologie du travail(Bernard Michollet)
Ceux qu'on appelle les ROMS, luttons contre les idées reçues(Communiqué de presse)
Refusons la misère et les préjugés(Editions de l'Atelier)
Religions-Spiritualités(Editions de l'Atelier)
Lettre à François Hollande (Secours catholique-Caritas France )
Lettre à Manuel Walls(Par un Français d'origine manouche)
Citroën par ceux qui l'ont fait(Un siècle de travail et de luttes)
La lutte des travailleurs sans-papiers(Une lutte des travailleurs)
Lettre ouverte d'Emmaüs aux élus de la République (Emmaüs France )
L'agriculture par ceux qui la font(Editions de l'Atelier)
Les Associations ont rencontré François Hollande(Georges Souriau)
Newsletter Atelier Rencontres Septembre 2013 (Editions de l'atelier )
Je veux dire mon indignation(Mgr Mouisse-Condat)
CHAMPS ! L'agriculture par ceux qui la font(Editions de l'Atelier)
Les Frères missionnaires des campagnes creusent leur sillon dans le bocage ornais(La Croix/15/07/2013)
Citroën par ceux qui l'ont fait (Offre-Souscription )
Jeunes en déshérence(Journal Le Monde)
La Mission ouvrière du diocèse de Cambrai (Eglise/Cambrai/2013/janvier )
Demandeurs d'asile : halte au racket d'état(Lettre ouverte au Président de la Répubique)
Trois lycéennes ressuscitent les ouvriers des barrages (Le Dauphiné libéré - 24 avril 2013 )
Congo Brazaville (Diocèse de Bordeaux )
Plan social (Antoine Brethomé )
Des ouvriers en manque de reconnaissance(Journal La Croix-06/07 avril 2013)
Semaines sociales de France (Thème 2013 : Métamorphoses du travail )
Une loi pour tous les citoyens (ECCO Secteur Caen - Equipe de chrétiens en classe ouvrière )
Quand les blattes... (Jean Fréoux )
Accroche-toi, tu n'as encore rien vu (Le Venezuela bolivarien en 2013 )
Combat de métallos (Jean Bellanger )
Le mariage pour tous (Textes )
Voeux (ACO-Mission de France-Pastorale des Migrants )
Florange (Edouard Martin écrit à François Hollande )
Chômage (Nouvelle hausse du chômage en novembre )
Droit de vote pour tous les résidents étrangers dès 2014 pour une République ouverte et fraternelle(Pétition - Action collective)
Dictionnaire biographique du monde ouvrier - mouvement social T8(De 1940 à Mai 68)
Que révèle la crise de Florange ? (... entretien au JD... )
Le service jésuite pour les réfugiés... (... alerte sur le droit des migrants... )
Florange Journal La Croix du 10/12/2012 (Les sous-traitants et les intérimaires.... )
Projet de loi de finances pour 2013 (Communiqué de presse )
Défendre l'humain dans toutes ses dimensions (Communiqué de presse - Equipe de chrétiens en classe ouvrière - Caen )
Manifestation ( Une centaine de personnes... )
Baisse importante du coût du travail en Espagne (Journal La Croix du 05/11/2012 )
Anti-Blanc / Verges (Réflexions sur l'expression )
Le front national a-t-il gagné la bataille du vocabulaire (Manifeste pour une droite... )
Illusions financières (Sortir de la crise financière par le haut c'est possible ! )
Numéro 87 (declaration intersyndicale - manifestation unitaire contre... )
Lettre au Premier Ministre (question du )
Suite au Synode sur la Nouvelle Evangélisation ( )
SNMO(Message de Noël 2012)
PSA(Premier volet du rapport SECAFI)
Journée internationale pour un travail décent(Vidéo)
Appel au diaconat(N'y a-t-il pas dans mon entourage quelqu'un qui pourrait être appelé ?)
PSA/AULNAY(La CGT mobilisée)
DOUX(3600 salariés et 800 fournisseurs concernés)
DOUX(Redressement judiciaire)
SEMAINES SOCIALES DE FRANCE (jeudi 20 septembre 2012 )
Comment j’ai découvert que PSA fabriquait des automobiles (15 juillet 2012 Pierre Deruelle )
TC le 5 juillet 2012(des jours fériés pourquoi ?)
Dossier TC : des prêtres au milieu du monde (Leur mission )
Actualité France (La rupture conventionnelle vue par les salariés )
Les 60 ans de l'ACO (60 ans )
Le "vrai travail" de Gérard Filoche (Humeur électorale )
L'entre deux tours (la déclaration intesyndicale )
1ER MAI 2012(Histoire du 1er mai)
MEMOIRES D OUVRIERS (Biographie de Gilles PERRET et photos )
MEMOIRES D OUVRIERS (Echos du lointain )
MEMOIRES D OUVRIERS (Un film de Gilles PERRET )
URBI & ORBI > FRANCE (Journal La Croix 2012 03 05 )
IMMIGRATION(La longue file d'attente)
Ouvriers chrétiens et de gauche (Secteur de Caen )
Faut-il en finir avec les 35 heures ? (Divergences ? )
Entretien Mélenchon et le journal La Vie (La foi est une brûlure )
La lutte gagnante de Grace et Moustapha()
Economie - Explication... (Le coût du travail en France... - Diminuer le salaire pour.... )
INDIGNES (Le mouvement des indignés.... )
Au quotidien - Vie pratique (Quelques repères.... )
Intervention de Bernard Thibault,19 janvier 2012 (Colloque II "Le Front national démasqué..." )

Espace membre
Journal des PO