Bootstrap Image Preview
Actualité PO
Accueil

En route vers Pentecôte 2012

Rencontre nationale des prêtres ouvriers
Compagnons en humanité pour vivre l'Espérance

Pour voir ou imprimer le document en plein ecran

Sommaire

1) Présentation

a) Objectif de la rencontre

b) Le point sur la préparation

2) Déroulé de la rencontre nationale (RN)

a) Samedi 26 mai

b) Dimanche 27 mai

c) Lundi 28 mai

3) Les inscriptions

4) Les invités

5) Le questionnaire

6) Les temps forts de la rencontre

a) les mini-assemblées

i) L'organisation

ii) Quelques points d'attention

iii) Fiches d'approfondissement

Travail / emploi

Emigrés, sans-papiers, saisonniers, exclus

Logement, quartier, cité

La retraite, ce troisième temps de la vie

iii) Travail après les mini-assemblées

b) Les points de rencontres

c) Les propositions d'apports des intervenants (Guy Regnier, Guy Coq)

7) Spectacle (Evangile selon St Marc d'Eric Julien)

8) Pour participer !

a) Le forum de la déclaration finale

i)Les textes de références adressés par des membres du collectif
ii)Nos réflexions sur ces récits
iii)Une proposition pour poursuivre le travail

b) Le travail des régions

c) Inscription et proposition pour les espaces de rencontres

9) Rencontre internationale du jeudi 24 au 26 mai

a)Contributions

 


1) Présentation

a) Objectif de la rencontre

 C’est sur ce thème que le collectif des prêtres ouvriers (PO) prépare sa rencontre nationale à la Cité saint Pierre à Lourdes pour Pentecôte 2012.

 

Les Po se situent dans des réseaux divers en fonction de leurs lieux de vie et des appartenances associatives, syndicales, politiques … de chacun. C’est pourquoi ils souhaitent que cette rencontre de Lourdes 2012 soit le signe de ces relations si riches vécues aujourd’hui. Les partenaires de la Mission ouvrière y sont invités ainsi que de nombreux copains et copines avec lesquels les PO font route au quotidien.

Pour préparer cette rencontre, les équipes régionales de PO échangent sur quelques questions importantes pour notre peuple.

 

Le fruit de tous ces échanges enrichira les partages de Pentecôte 2012.

 

Les axes de réflexions et de débats en vue de la RN.

 

►1) Les chemins où nous sommes, chemins de vie.

►2) Nos chemins de résistances et de luttes.

► 3) Chemins d'humanisation, chemins d'espérance, chemins d'évangile.

 

Quelques unes de nos convictions :

Notre présence au travail et dans nos lieux de vie à la retraite, signifie que la vie de ce peuple, auquel nous appartenons a du prix.

Nous croyons que Dieu y est déjà présent, que l’Esprit nous y précède et que dans cette vie il est bon de nous y attarder, d’y demeurer, pour mettre à jour cette inscription de Dieu gravée au cœur de tout homme.

 

Un ministère d’humanité

Nous rencontrons Dieu sur le chemin des hommes. Là où se joue l’humanité, là se joue la rencontre avec le Dieu de Jésus Christ.

 

Un ministère de fraternité

Pour les prêtres-ouvriers, il s’agit moins d’aller vers l’autre pour lui annoncer la Bonne Nouvelle, que de vivre la vie de l’autre pour ensemble trouver une façon de vivre la bonne nouvelle.

 

La rencontre de Pentecôte 2012 sera un temps de rencontres conviviales mais aussi d’échanges et d’approfondissements concernant la pertinence du ministère PO pour aujourd’hui et pour demain.

 

Cette rencontre nationale sera précédée d’une rencontre internationale des PO qui participeront également à la rencontre nationale.

 

Quelques paroles d’évêques :

« Votre ministère de prêtre ouvrier vous donne la possibilité et la grâce de parler la langue maternelle d'hommes et de femmes qui se trouvent plus que d'autres en attente d'une bonne nouvelle pour leur vie. Ce que vous avez partagé et partagez encore des conditions de vie des travailleurs fait que vous savez les rejoindre dans ce qui est vital pour eux, les écouter, libérer leur parole, établir avec eux le dialogue de la vie. Cela est déjà bonne nouvelle pour eux. Ainsi, à partir d'eux et avec eux peut naître l’Église, non pas une Église désincarnée, mais une Église enracinée dans la chair de l'humanité. » Jacques DAVID.

 

« Le travail, moyen prévu pour que l’homme se construise et pour édifier un monde humain et juste, ce travail reste encore un lieu de précarité, d’inégalité, donc un moyen qui n’humanise pas. En se plaçant au cœur de cette contradiction, en la vivant volontairement avec ceux qui la subissent, les PO ont rejoint l’endroit où l’homme peut se relever, à condition de partager sa vie. Le relèvement se fait par une parole à hauteur d’homme. Mais la parole avant d’être des mots se fait présence et incarnation. »Albert Rouet

 

 (retour au sommaire)



 

b) Le point sur la préparation

 05 AVRIL 2012

Pour finaliser la préparation du rassemblement national de Lourdes 2012

Nous sommes maintenant à deux mois de la RN.
D'abord, il faut souligner le travail important de bien des régions dont le « courrier PO de janvier »et  celui "d'Avril" se sont  fait écho en grande partie !

Mais quelques mots sur :

1 – Le style de la rencontre :

La présentation de l’esprit de la rencontre, la manière un peu nouvelle de nous situer, une volonté affichée de faire de nos invités des partenaires.

Cette position suscite des réactions de quelques PO …
     « Ce n’est plus une rencontre de PO », « On y perd notre identité ».

Notre identité s’est construite dans le temps par nos rencontres, notre vécu avec les copains de boulot, par l’action partagée avec eux, mais aussi par le collectif PO, avec l’Église en mission en classe ouvrière.

Ce que nous voulons exprimer à Pentecôte c’est justement notre volonté de vivre notre ministère d’humanité en lien avec une église qui a fait le choix de la classe ouvrière, une église attentive aux plus petits. Et notre identité n’a rien à y perdre, bien au contraire.

2 – Les mini-assemblées :

Sur la région certains ont fait remarquer que des questions importantes (l’internationale, la crise…la pertinence de notre ministère, les questions de l’environnement, du développement durable, et particulièrement celle de la justice sociale…) n’étaient pas prises en compte.

C’est en partie vrai !

Les MA ne sont pas, ne doivent pas être, le tout de la RN !
Les quatre thèmes choisis sont bien des questions qui font débat aujourd’hui et sont l’objet de nombreux articles, livres, débats et depuis longtemps pour certaines (ex. en 1993  des économistes, des philosophes prévenaient « L’avenir du travail, cette valeur centrale dans la vie de chacun, sera au cœur des débats du siècle prochain") et seront très présentes dans les campagnes électorales. A lire le "Courrier de janvier" il semble que les régions se sont bien mises au travail sur les thèmes proposés.



2,1 – Les « fiches d’approfondissement des MA ».
Elles restent un outil de base de réflexions et  ont à s'enrichir à partir d'apports multiples et des échanges qui auront lieu à Lourdes dans tous les temps d’expressions...


2,3 – La relecture transversale :
Un  théologien dans la personne de Guy Régnier, qui a l’habitude de travailler avec les PO, aura en charge ce travail.
Son intervention sera précédée par essai de synthèse imagée sous forme de photos « slogans » projetées sur grand écran...
Michaël Cadot, informaticien, a été cité pour intervenir à ce niveau.

3 – Les espaces de rencontres.

Ils sont à construire et il serait maintenant nécessaire que les régions pensent à communiquer au secrétariat national sur une feuille  A4 l'explication de leur projet qui sera éditée  pour être insérée dans le dossier d'accueil des participants.

Les régions sont donc  sollicitées à partir de leur propre recherche, pour alimenter ce temps fort du dimanche après-midi.

4 – Paroles d’intervenants extérieurs « donnant du souffle ».

Guy Coq a accepté de répondre positivement à notre demande de participation comme intervenant le lundi matin ;
ce que nous attendons de lui :
Une  ouverture sur le monde, avec prise en compte des révoltes, des avancées, printemps arabe, mise en lumière des questions et interpellations.
Les effets de la mondialisation …
La crise …/...
Quels germes d’espérance émergent de ces réalités contemporaines …
... et qui mettent en avant « l'humain d'abord » !...

5 – Déclaration finale.

Une déclaration finale ?
A qui parlons-nous ?
Ne pas mélanger les genres.
Point de vue en débat :
la déclaration finale s’adresse à nos compagnons de route.
Mais parallèlement nous pourrions nous adresser  sur des questions plus précises par lettre, motion, à tel ou tel (ex. l’épiscopat).
La déclaration finale, si elle est en cours d élaboration, devra être jusqu’au bout adaptée, modifiée, en fonction des événements du moment (nous aurons alors un Président, mais l’élection des députés viendra après la RN).
Elle sera rédigée en dernière instance par l'EN à Lourdes.

 (retour au sommaire)



 

2) Déroulé de la rencontre nationale (RN)

a)SAMEDI 26 MAI 2012

Accueil :14 h 30 – 15 h 00

l’Équipe locale

Lancement par l'EN

Discours d'ouverture

 

Mini-assemblées :15 h 30 - 18 h 00

« N'oubliez pas de vous inscrire à une de s 4 « mini assemblées en indiquant sur votre feuille d'inscription un premier et second choix »

Temps de convivialité

 

Buvette avec apport des spécialités des régions :18 h 00 - 19 h 00

Ouverture du rayon librairie

 

Repas : 19 h 00

 

Soirée festive : 20 h 30

Appel aux bonnes volontés ayant des compétences d'animation personnelle (musique, poème....)

  (retour au sommaire)


 

b)DIMANCHE 27 MAI

Lancement par les POAP : 09 h 00

 

Intervention de Mgr Brouwet :  09h15 (Evèque de Tarbes et Lourdes, présent au titre de la CEF)

 

Restitution des « mini- assemblées : 09 h 30

par support VIDEO : « regard sur les mini-assemblées »

 

Intervention de G. REGNIER : 09 h 45 – 10 h 40

Commentant le travail de relecture transversale.

 

Débat : 10 h 40 – 11 h 20

 

Apéro :11 h 20

 

Repas :12 h 00

 

La vie du collectif, infos :14 h 30 – 15 h 00

 

Lancement de l'Après-Midi : 15 h 00 – 15 h 15

 

Espaces de rencontres : 15 H 15 – 16 h 30

Adresser vos propositions des régions au secrétariat... / ...

 

EUCHARISTIE : 17 h 00 – 18 h 00

 

Repas : 19 h 00-20 h 30

 

Soirée avec Eric JULIEN

L'évangile de St Marc

  (retour au sommaire)


 

c)LUNDI 28 MAI 2012

Prière de lancement par l'ENPO : 09 h 00

EN AG

Présentation et intervention de Mgr BROUWET, Évêque du lieu.

 

En Hommage à André DEPIERRE : 09 h 30

 

Intervention de Guy COQ : 09 h 45

Sur nos Chemins d’espérance

Compagnons d'avenir

Réactions sur place.../...Débat... / ...

 

Temps de pause : 10 h 45 - 11 h 15

 

Parole des partenaires invités et déclaration finale – Envoi : 11 h 15 - 12 h 00

 

Repas : 12 h 30

 (retour au sommaire)


 

3) Les inscriptions

Cliquez sur le formulaire qui vous correspond. pour le voir et l'imprimer

Intervenant Invité de l'équipe nationale Invité de région Invité logistique Po Europe Po France

Vous pouvez également écrire à webmestre@pretres-ouvriers.fr

  (retour au sommaire)



 

4) Les invités

Pensez à faire valider aux inscriptions les invités en les adressant le plus tôt possible au secrétariat national, avant si possible, fin avril.

 (retour au sommaire)



 

5) Le questionnaire

Pour le voir, cliquez-ici

Ce questionnaire, adressé à tous les prêtres-ouvriers en vue d'une actualisation des membres du collectif et de leurs situations, devra être remis ou complèté ou modifié à la rencontre nationale. Son but secondaire : permettre de constituer sur le site internet une cartographie des membres du collectif.

 

 (retour au sommaire)



 

6) Les temps forts de la rencontre

a) les mini-assemblées

i) L'organisation

Elle est identique pour chaque assemblée.

 

UN ORGANISATEUR

Membre de l'Equipe Nationale. Son rôle est discret, il veillera à la mise en place de la MA. Il aura l'œil sur la montre pour, éventuellement, indiquer le temps restant et, si besoin est, de recentrer le partage.

 

UN ANIMATEUR

Son rôle est essentiel. C'est lui qui, non seulement donne la parole, d'abord aux témoins, puis à l'assemblée, mais il aura le souci d'éviter que les participants ne se racontent. Le temps des MA n'est plus celui du déballage mais celui de la construction d'une pensée à partir d'un vécu déjà largement partagé et les témoins en seront l'expression. C'est de là qu'il faut partir et lancer le débat.

C'est donc à partir de leurs témoignages que devront pouvoir s'exprimer les enjeux, les sens des colères, des révoltes, des actions que nous partageons avec nos compagnons de route et qui sont autant de signes de leur capacité à exister, à ouvrir d'autres possibles, à reconstruire une espérance.

Ne pas oublier les dimensions internationales et politiques du thème de la MA que tu animes.

 

UN SECRETAIRE

Il est important de pouvoir compter sur des notes prises pendant la MA, pour préparer la lecture transversale du dimanche matin mais aussi pour la suite à donner après la RN .

 

DES TEMOINS (10' chacun)

  • Un témoin extérieur particulièrement « branché » sur le thème de la MA. Nous attendons de lui qu'à partir de ce vécu, des actions menées, il nous dise comment il voit se construire ou se reconstruire l'humanité de ses compagnons.

  • Un PO à qui il sera particulièrement demandé d'intervenir, lui aussi sur le même thème, mais en mettant en relief ce qui lui apparaît ouverture sur l'avenir et comment il y vit et exprime ce que nous appelons notre « ministère d'humanité », avec ce lien particulier à Jésus-Christ et à l'Evangile.

 

UN ACCOMPAGNATEUR

Son rôle ? Être « une oreille attentive » à ce qui s'exprime, capable de discerner ce qui surgit comme enjeux, comme dynamisme, comme révélateur de notre manière de vivre notre ministère d'humanité, de proximité. Comment ce qui s'exprime pourrait « se traduire en concepts pour aujourd'hui en référence au service du peuple de Dieu tel qu'il est exprimé dans Vatican II ». Il est en principe silencieux mais pourra éventuellement intervenir pour poser une question, ou souligner qu'il vient d'être dit quelque chose de particulièrement important.

  (retour au sommaire)


 

ii) Quelques points d'attention

 Pour préparer cette animation, nous t'invitons à relire quelques textes parus dans le Courrier PO :

  • Avril 2011 p. 30 : «Compagnon en humanité pour vivre l'Espérance» qui donne l'esprit de notre RN.

  • Octobre 2011 p.31 : «Rencontre Nationale Pentecôte 2012». Présentation des mini-assemblées.

Lire la fiche concernant l'assemblée que tu dois animer. Elle donne quelques précisions sur son organisation.

 

Pour la MA N°1 – Travail/Emploi :

Le travail et l'emploi sont très liés, mais la question du travail est plus large. Ce n'est pas seulement l'emploi mais le travail lui-même qui est en crise. Dans le débat, bien prendre en compte ces deux dimensions.

 

Pour la MA N° 3 – Vieillissement/Retraite :

La réflexion initiée par les PO de Grenoble a eu un impact important dans notre collectif. Mais cette nouvelle étape de la vie (ce troisième temps) est aussi un temps à vivre. Les problèmes, multiples, des retraités, sont des questions de société.

 

Pour la dimension internationale :

Elle apparaît dans chacun des thèmes des MA. Ne pas oublier cette dimension et la présence des PO européens peut y aider.

 (retour au sommaire)



 

iii) Fiche d'approfondissement

Assemblée 1 : TRAVAIL / EMPLOI.

 

« Quand on travaille, de quoi parle-t-on ? du travail.

Quand le travail cesse de quoi parle-t-on ? encore du travail. »

 

Le travail : Où en est-on ? Le travail est-il un chemin qui déshumanise aujourd'hui ?

 

Le travail, dans l'enseignement de l’Église, a valeur en tant qu'il est le prolongement de l’œuvre du Créateur et parce qu'il est service du frère.

« Il est le lieu privilégié où se construisent ou se défragmentent nos humanités»

Que devient le travail dans ce contexte de délocalisation et du capitalisme financier avec la priorité faite à la rentabilité financière.

Le travail est en crise ! : baisse du pouvoir d'achat, précarité, délocalisation, chômage. « Dé-tricotage » du code du travail, remise en question de la médecine du travail...Et aujourd'hui encore le travail peut tuer.

Comment nos compagnons salariés, chômeurs et leur organisation vivent-ils cette réalité du travail et lui donnent sens ? Comment expriment-ils leur colère ? Que deviennent ces hommes et ces femmes privés d'emploi ?

 

Le travail : ses résistances, ses luttes. Chemin d'humanisation.

 

Face à cette dégradation du travail et de l'emploi « où la vie des salariés est jetée en miettes » que voyons-nous ? Des travailleurs s'organisent, des syndicats sont créés parfois dans des lieux nouveaux (commerces, petites boîtes). Il est parfois plus facile de créer un syndicat dans sa boîte que de tenir tant la répression est forte et l'expérience syndicale faible. Lutte aussi avec les saisonniers (il y en a plus de 3000 à Lourdes). Nous sommes témoins que beaucoup de jeunes participent aux actions, aux manifestations.

Qu'expriment ces résistances, ces luttes ? Si il y a un lieu où la dimension internationale et politique apparaît, c'est bien dans les champs de l'emploi, de l'économie. Qu'entendons-nous à ce niveau et que disons-nous nous-mêmes ?

 

Le travail : chemin d'une espérance possible, chemin d'évangile ?

 

« L'emploi, un défi majeur pour l'avenir humain. Nous le constatons déjà dans le début de la campagne électorale. Un défi majeur pour l'avenir de l'évangile ». Aujourd'hui la déshumanisation du travail pose la question du sens même du travail pour l'homme comme pour la société. « Qu'est-ce qu'une société qui ne reconnaît pas la place centrale de l'être humain, de ses connaissances, de ses savoir- faire et de sa capacité de créativité dans le travail ? » Les révolutions en cours en Tunisie et ailleurs font apparaître une revendication de travail, une soif de justice sociale, de démocratie. N'y a-t-il pas là des chemins qui ouvrent de nouveaux possibles ? Comment y retrouvons-nous le souffle évangélique ?

 

Nous ne partons pas de rien. - FICHE 1 : TRAVAIL/EMPLOI

Au-delà de notre propre vécu nous pouvons nous reporter aux courriers PO.

  • Relire les compte-rendus des rencontres des POAP.

  • La souffrance au travail : avril 2010 p.10 et 11

  • Travail et saisonniers : juillet 2011 p. 23

  • Travail dans le secteur santé : avril 2008 p. 11 et 12

  • Travail et précarité : avril 2011 p. 5

  • Vie religieuse et travail : 2010 p.24 et Éléments pour une spiritualité du travail : juillet 2011

p. 21

  (retour au sommaire)


 

Assemblée 2 : EMIGRES – SANS-PAPIERS – SAISONNIERS – EXCLUS.

« Tout être vivant bouge,

il n'y a que les objets qui restent toujours à la même place »

 

Avec tous les « sans » !

 

Êtres utilisés, stigmatisés, méprisés, pourchassés...

Utilisés comme les saisonniers (plus de 3000 à Lourdes), dans l'agriculture, le tourisme, souvent mal logés et mal payés. Comme les sans-papiers dans les ateliers clandestins, main-d'œuvre à bon marché et corvéable à merci. Comme les étrangers sur les chantiers. Exclusion d'enfants de chômeurs des cantines scolaires, pratiquée par de nombreuses communes.

Stigmatisés, méprisés, comme les Roms, les gens du voyage, coupés de leurs racines, leur histoire. Sans logis, condamnés à l'errance, privant leurs enfants d'une véritable scolarité.

Pourchassés, reconduits à la frontière. Privés de leurs droits. « Je ne regrette pas d'être venu, je regrette d'être né. L'avenir c'est un mur devant moi » (un jeune dans un centre de rétention)

Dans le capitalisme qui fait du « marché » le seul critère de régulation et de recherche du moindre coût de production, comment s'expriment, au-delà des désespérances, des soifs de dignité, des désirs de justice, des désirs de vie ?

 

Résistances, actions, luttes, révoltes, une humanité qui s'éveille !

Comment ceux, qu'on s'acharne à rendre invisibles, réagissent, s'organisent, retrouvent leur dignité, leur désir de vivre ? « Peut-être le désir est-il le nouveau nom que nous donnons à ce qui s'est appelé l'espérance ? » (Marie Balmary, psychanalyste).

Nous sommes témoins que de nombreux militants, avec leurs organisations, (dont nous sommes parfois) les accompagnent, les soutiennent, agissent avec eux. Comment prenons-nous la mesure de leur apport à notre société ? Comment leur présence la questionne-t-elle et l'entraîne à évoluer ?

 

Chemins vers d'autres possibles, vers un monde plus solidaire, plus fraternel !

« Les sans-papiers régularisés trouvent une triple réintégration : dans leur humanité, alors qu'on les considérait comme des menaces pour la société ; dans la classe ouvrière, alors qu'on les opposait aux ouvriers français ; dans la fraternité de fils d'un même Père, alors qu'on les divisait selon leur confession religieuse. »

Comment dans ce compagnonnage trouvons-nous des « bouffées d'évangile »?

« Que Jésus soit crucifié entre deux condamnés n'est-ce pas le signe que le Royaume s'établit quand le Christ est mis au cœur des condamnés ? »

Qu'avons-nous envie de dire, de partager, avec d'autres, de cette dimension fraternelle ?

 

Nous ne partons pas de rien. - FICHE 2 : EMIGRES / SANS-PAPIERS........

 

  • Voir le compte-rendu de la rencontre européenne des PO « migration » : octobre 2009 p.5

  • Travailleurs migrants au Japon : octobre 2009 p.30

  • La face cachée de Lourdes (les saisonniers) : juillet 2011 p. 23 et migration et

frontaliers : octobre 2009 p.5

  • Dans la grève à l'entreprise les sans-papiers sortent de la clandestinité : juillet 2009 p.16

  • Un an de lutte pour un retour après expulsion : janvier 2011 p. 5

  • Destruction d'un camp de Roms au petit matin : janvier 2011 p. 7

  • Pour la libre circulation des migrants : avril 2010 p. 27

  • L'action avec les sans papiers, rencontre de Jésus-Christ : janvier 2008 p. 17 et 18

  • Immigration et culture ouvrière : juillet 2011 p. 18

  (retour au sommaire)


 

Assemblée 3 : L0GEMENT – QUARTIER – CITE.

Où en sommes-nous ? Une vie qui se dégrade ?

 

Vivre dans un quartier est pour nous un choix. Et comme beaucoup d'autres il nous est de plus en plus difficile de faire face aux augmentations des loyers, des charges, qui prennent une part de plus en plus importante de nos revenus déjà en baisse pour des logements souvent dégradés. On détruit plus que l'on construit et une part des reconstructions va au privé. Aujourd'hui, même avec un emploi, on peut devenir SDF et l'on voit réapparaître des bidonvilles.

Nous sommes témoins que les conditions de vie se dégradent dans les cités : chômage, drogue, cohabitation difficile : source de conflits, de violence ; une présence de l'Islam plus prégnante. A cela s'ajoutent les difficultés des associations (centre sociaux, maisons de quartiers...) devant le désengagement de l'État et le retrait des services publics. « Citoyens à part entière dans d'autres domaines, ils sont des citoyens de seconde zone quant au logement »

Comment s'expriment ce mal-être, ces tensions permanentes ?

 

Résistances, réactions, volonté d'un vivre ensemble autrement.

 

« Comment les gens font-ils face aux précarités de la vie ? Comment essaient-ils de s'en sortir ? » La solidarité existe. Elle s'exprime par mille petits gestes ; des actions sont menées avec des associations pour défendre le droit au logement, pour exiger une véritable réhabilitation, un travail pour les jeunes. « Nous sommes témoins aussi de la solidarité entre locataires, d'une volonté d'aller plus loin, de lutter contre le fatalisme, l'individualisme ». Mais ces actions se heurtent aux politiques des gouvernements depuis des années. C'est dans les quartiers et cités que cohabitent des cultures, des manières de vivre différentes. Et si cette mixité devenait une chance ?

 

Vers un monde plus humain, plus fraternel ?

 

« Notre responsabilité de disciples de Jésus n'est-elle pas d'être témoins de ces situations déshumanisantes et de les dénoncer ? La bonne nouvelle à annoncer à ces familles est déjà présente dans leurs aspirations légitimes, dans leur combat pour faire avancer leurs droits à leur dignité d'hommes et de femmes ? » L'un de nous dit « C'est dans ce quartier que j'ai choisi de vivre et de rester. PO, j'essaie d'être fidèle à la parole de l'Évangile : il est venu habiter chez les siens ». »Dieu est un Dieu de relations : si tu ne veux pas manquer Dieu, attache-toi à tes frères ».

Chaque fois que l'homme est en cause, nous sommes interpellés : qu'avons-nous à dire et à partager avec d''autres ?

 

Nous ne partons pas de rien. - FICHE 3 : LOGEMENT / QUARTIER / CITE

 

  • Le logement à Boulogne : juillet 2010 p.20

  • Le quotidien dans un quartier sensible : juillet 2008 p.19

  • PO dans les cités : juillet 2011 p.18

  • Sœurs en cité : janvier 2008 p.24

  (retour au sommaire)


 

Assemblée 4 – LA RETRAITE, CE TROISIEME TEMPS DE LA VIE.

Où en sommes-nous ?

« Les réformes ? C'est simple : prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952 sans exception. Il s'agit aujourd'hui de sortir de 1945 et de défaire méthodiquement le Conseil National de la résistance » (Denis KESSLER). Et c'est à cela que les pouvoirs s'attachent avec une grande constance : remise en cause des régimes particuliers, allongement de la durée de travail, augmentation des cotisations, volonté d'exclure la dépendance du système de protection sociale ; remise en cause des centres de santé ; difficulté d'accès aux soins de plus en plus grande ; baisse du pouvoir d'achat des retraités ; ignorance du poids économique des retraités... Des mécontentements s'expriment, se manifestent : quelle perception, quelle compréhension en avons-nous ?

 

Indignation, résistances, luttes.

La défense des retraites a mis dans la rue actifs et retraités, jeunes et anciens. Et parmi eux, bon nombre de ceux qui affirmaient : « Nous, de toutes façons, des retraites on n'en n'aura pas ».

Cette forte mobilisation, les slogans affichés, les revendications affirmées font apparaître qu'aujourd'hui le temps de la retraite, après celui de l'enfance et de la formation, celui de l'activité professionnelle, n'est plus le temps de la fin, de l'attente de la mort, mais un temps à vivre. « Le temps incontournable qu'est la vieillesse reste un temps riche de notre passé commun avec d'autres, riche aussi d'un présent, parfois difficile, mais qui contient encore des moments de partage et des instants de bonheur ».

La retraite reste un temps de la solidarité intergénérationnelle (le refus de la capitalisation comme système de retraite en est signe). C'est aussi un temps d'activités choisies : participation aux mouvements associatifs, à l'action syndicale.

Comment vivons-nous ce troisième temps de la vie ?

 

La retraite un temps pour vivre pleinement sa vie.

La manière dont les hommes et les femmes vivent après le temps du travail, est une question de société et nous interpelle : Quelle société voulons-nous ? Quelle place pour les retraités ?

« Même si la plupart d'entre nous arrivons au terme de notre parcours, il vaut le coup de s'interroger sur les perspectives qui s'ouvrent pour les générations plus jeunes. Quels projets les mobilisent ? Qu'est-ce qui leur paraît nouveau, intéressant, pour le bonheur de l'homme, pour la réussite du vivre ensemble ? Comment voient-ils leur avenir, par quel chemin ? Avec quels moyens ? ».

« PO retraités de l'activité salariée, nous restons aujourd'hui au service d'un même peuple dans lequel l'envoi de l'Église nous a insérés... Nous continuons, même dans cette réalité de vieillissement et de fragilité, de garder des responsabilités adaptées à notre situation actuelle comme le font ceux avec qui nous militons ».

« Une évidence s'est imposée : mes engagements à venir ne pouvaient être qu'en continuité des étapes précédentes, et qu'en fidélité à mes propres engagements, fidélité aussi aux personnes avec qui j'ai travaillé, milité, partagé ».

Le « Je suis venu pour qu'ils aient la vie, et qu'ils l'aient en abondance » s'adresse aussi aux retraités.

Qu'avons-nous à dire ? Que souhaitons-nous partager avec d'autres ?

 

Nous ne partons pas de rien. - FICHE 4 : LA RETRAITE, CE TROISIEME TEMPS DE LA VIE

 

-- Compte-rendu de la session « Le vieillissement » : octobre 2009 p.16 et octobre 2011 p.18

  • Vieillissement et dépendance : janvier 2008 p.20

  • La retraite dans un parcours de vie PO : janvier 2011 p.21 et 22

  • État d'âme d'un vieillissant dans l'effervescence d'un mouvement social : avril 2011 p. 7

  • Retraité et conseiller du salarié : juillet 2010 p.26 - retraité et syndicaliste : octobre 2010 p.28

  • En maison de retraite et toujours engagé : juillet 2011 p.14

  • La retraite un temps pour vivre, un temps à vivre : janvier 2011 p.15

 (retour au sommaire)



 

iiii) Travail après la mini-assemblée

A la fin de l'assemblée, l'animateur, le secrétaire et le coordinateur de l'EN prennent un moment pour une première relecture en soulignant ce qui, dans les témoignages et le débat, construit l'homme. L'accompagnateur peut aider à cette première relecture.

 

► Qu'est-ce qui s'est dit sur la capacité de nos compagnons à VOIR ce qui a fabriqué la société qu'ils questionnent ou rejettent aujourd'hui ?

► Qu'est-ce qui s'est dit de l'homme de son devenir, de sa capacité d'exister, de sa capacité à se projeter dans un avenir ?

► Qu'est-ce qui s'est exprimé sur le rôle du (ou des) collectif(s) ? sur l'importance de penser un « vivre ensemble » qui fasse place à chacun et plus particulièrement de ceux que la société actuelle veut rendre invisible et rejette ?

► Quel rapport à la dimension internationale est apparu ?

► Quel lien s'est exprimé avec le politique, avec une expression de la citoyenneté ? et les projets des candidats et partis politiques des élections récentes ?

 

 (retour au sommaire)



 

b) Les points de rencontre

Dans ces espaces, une place importante est proposée pour « l’expression libre » -

Débats entre « PO » et « invités »,

les thèmes ne manquent pas  :

  • /...

- Possibilité de mini exposition sur les thèmes concernant la vie de nos compagnons de route (exemple : panneau photos sur les files d'attente des personnes sans-papiers devant les préfectures).

Mode de fonctionnement

Ces espaces de rencontres sont à réfléchir, à mettre en œuvre, à animer par les régions.

Présentation du thème sur une feuille A4 à adresser au secrétariat . Elle sera disposée dans le dossier d'accueil de chaque participant

 (retour au sommaire)



 

c) Les propositions d'apports des intervenants (Guy Regnier, Guy Coq)

Guy Coq (cliquez-ici)                  Guy Regnier (cliquez-ici)

 

 (retour au sommaire)



 

7) Spectacle (Evangile de St Marc par Eric Julien)

  

 

8) Pour participer!

a) Le forum de la déclaration finale

cliquez-ici pour vous y rendre

Recommandations de l'equipe nationale 

EN VUE DE LA DECLARATION FINALE

 

i)Les textes de références adressés par des membres du collectif

1- La grille proposée par l'EN intitulée « sur nos chemins d'humanité – espérance »

2- De D. de RIVOYRE « insurgez-vous : l'homme est encore à naître »

3- De M. VIOLLEAU : déclaration finale (en direction de tout public)

4- Déclaration finale ?

5- De G. MEUNIER-HAUGUEL « parler de Jésus-Christ - quand même »

ii)Nos réflexions sur ces récits

 

1-Quelques remarques sur la forme

a) Conserver 3 grands chapitres dans la déclaration : PRIER - EXPRIMER - TEMOIGNER

b) Pour que le texte ait du souffle et une vie après le congrès : qu'il y ait un peu d'originalité et de poésie

c) On constate que des récits proposés soulignent le regard qu'on porte sur notre vécu à la manière du prophète Jérémie et de Moïse « J'ai constaté, dit Dieu, votre souffrance »

d) Penser à introduire le discours par « qui s'adresse à qui »

 

2-Questions de fond et de contenu

a) Entendre la remarque de G. MEUNIER pour re-situer la cause fondamentale de notre vocation PO : Jésus-Christ

b) Reformuler cette double fidélité, que laissent apparaître les textes lus, située pour une part en Eglise et dans une fidélité au Christ, et située d'autre part avec les travailleurs en classe ouvrière

c) Rappeler, dans le cadre de la préparation, la conviction du travail avec tous les partenaires en mission ouvrière en France et les PO européens

d) Faire écho des causes qui déshumanisent autant que des germes de vie qui construisent l'humain

Conserver l'idée de D. de RIVOYRE sur : s'insurger, s'indigner, mais aussi savoir s'émerveiller

e) Redire avec force la dimension d'engagement du ministère PO

Pas de neutralité dans l'exercice de ce ministère, mais un regard lucide sur la vie et une écoute des compagnons d'humanité : ce sont eux qui forgent le visage du ministère de PO

f) Le message de compagnonnage adressé à tous nos compagnons de route : nous devons en préciser le sens et l'aboutissement à savoir : la rencontre du Dieu de Jésus-Christ, c'est là le fondement de notre foi (Jésus-Christ est vainqueur de la souffrance et de la mort)

 

b) Le travail des régions à compléter

 

c) Inscription et proposition pour les espaces de rencontres

Cliquez-ici pour vous incrire ou pour proposer un espace de rencontre en téléphonant à Anne-Chantal (01.55.86.93.06)

9) Rencontre internationale du jeudi 24 au 26 mai

a)Contributions

 

 

Pièces jointes
    Déjà publié
    Nous mêler de ce qui nous regarde(Article ACO-P. Niobey)
    Chrétiens ouvriers de gauche pour un partage des richesses(ECCO du secteur de Caen)
    Gérald FLORET AU MAITRON()
    Gérald FLORET au dictionnaire du Maitron ( )
    Table ronde sur le ministère des prêtres-ouvriers (RCF Bordeaux auditorium de la foi le 05/02/2017 )
    Les PO sur la toile (Pierre Niobey )
    Par-dessus les frontières ! (Claude Simon équipe PO Caen )
    Jésus revient ? Non, il est toujours là !(ECCO du secteur de Caen)
    Conférence de Guy Aurenche (18 mai 2016 à Montauban )
    Rencontre Internationale(Pentecôte 2017)
    L'accueil de l'étranger... Théologie(Gérard Thévenin)
    Expo PO à Bordeaux pour le 50ème anniversaire(Interview RCF Antoine Brethomé)
    Soligny Retraite d'hiver (Du samedi 11 février au vendredi 17 février 2017 )
    Les prêtres-ouvriers après Vatican II(Contributions et témoignages autour de la relance de 1965)
    Plaque souvenir sur la tombe de Jean PERROT(18 mai 2016)
    Hellemmes(Rapport d'activités 2014-2016)
    La main qui rêve (Galerie SAGA, Hellemmes )
    Lettre aux députés et sénateurs du Calvados(ECCO du secteur de CAEN)
    Les Amis du 118 - Hellemmes (Yveline Redliche )
    Le dogme(Jacques Meurice)
    Un APPEL(Christian Herwartz)
    Abattre le mur... (Journal LA VIE )
    Message ... 50ème(Jean Landry)
    Un monde immonde engendre des actes immondes - Saïd Bouamama (Envoi de Bernard Glath )
    Articles parus dans la presse du Tarn-et-Garonne (Envoi de Jean Saltarel )
    L'usine théâtre du pouvoir (Rectificatif )
    LIVRE (L'usine théâtre du pouvoir )
    PO 50 ans Colloque(Celebration du 50eme anniversaire)
    La libre circulation n'est pas une utopie (télérama 23/11/2015 )
    "Les marins au long cours, ouvriers silencieux de la mondialisation"(Roland Doriol)
    Bâtisseurs aujourd'hui..........Pentecôte 2015 (Envoi de Bernard Glath )
    Déclaration du Conseil permanent de l'épiscopat (17 juin 2015 )
    La famille dans une société laïque()
    Des héros sortis de l'ombre (Les Editions de l'Atelier )
    Guérir du passé, Michaël Lapsley(Les Editions de l'Atelier)
    A Calais, un "Sangatte à ciel ouvert" se reconstitue(La Croix 01/04/2015)
    Les thèmes : climat et travail(Les Editions de l'Atelier)
    PO - Dans un peuple en marche(Bernard Glath)
    Le 118 à Hellemmes (carte de soutien )
    Santé des étrangers : une discrimination de plus (FNARS )
    Rencontre internationale, 2015, Barcelone (Documents de préparation )
    A Gauche toute ! (Atelier Politique )
    Nuit solidaire pour le logement(Paris, Place de la république)
    Aux périphéries de nos villes (Cef )
    François Yverneau(Départ pour le 93)
    "L'Amour qui meut le soleil et les autres étoiles"(Odile MARECHAL)
    Jésuites et ouvriers (Noël Barré )
    Le 118 à Hellemmes(Inauguration)
    Visages de prêtres (Paul Lamarche )
    Lettre de PO de pays européens (RI 2014 à Turin )
    A mes frères prêtres (Denis Guiraud PO Tarnais )
    Pélerinage à Avranches(Pax Christi)
    A propos du mot "ouvrier" (Bernadette Liger )
    Libres propos : la classe ouvrière (Philippe Barbier )
    L'écriture au quotidien(André L'Hénoret)
    Protection de la Planète (Bernard Glath )
    La Dépêche du Midi - Montauban (2014/05/12 )
    Prêtres-ouvriers aujourd'hui-Les Invisibles (La Rochelle du 27 juin au 21 septembre 2014 )
    Communiqué de presse suite aux annonces de Valls (Envoi de Bernard massera )
    Mission de France (Flash info Ile de France - avril 2014 )
    Le Pape s'entretient avec une radio d'un bidonville argentin (Défense des prêtres-ouvriers )
    Perret Michel (Décédé le 27/02/2014 )
    Tibhirine (Mgr Georges Gilson, Archevêque )
    Nouvelles - Fils de la Charité(Février 2014)
    PO Midi-Pyrénées(Contribution à l'atelier "Mission ouvrière")
    J'ai du prix aux yeux de Dieu(Réseau Chrétien-Immigrés)
    L'Europe face aux Défis de la paix au Moyen Orient(Appel à l'Europe)
    Reconstruisons ensemble note pays (Evêques Centrafrique )
    PO région est(Tour d'horizon fin 2013)
    Jean-Pierre Bourget (Offre de souscription )
    Message du pape François("La fraternité, fondement et route pour la Paix")
    Les élections municipales : une chance pour le bien commun(Evêques de France)
    Réflexion sur la répartition des richesses(Bernard Glath)
    Le Grand marché transatlantique... (envoi de B. Masséra )
    Résistance(Collectif de Soutien aux Sans-Papiers d'Etampes)
    Nous sommes tous des étrangers(Ami de la Nature)
    Riche (03 octobre 2013 )
    Edito courrier octobre 2013(Edito complet)
    Colloque Helder Camara (Couvent de la Tourette )
    Le pari de la liberté (Philippe Pinglin-Editions de l'Atelier )
    Combattre la pauvreté c'est aussi combattre les préjugés(Editions de l'Atelier)
    Les travailleurs dans papiers- Les enjeux actuels (R. Chauveau-Cahiers...1997-2006 )
    "Prêtres-ouvriers célibataires ou mariés, même ministère"(Pentecôte 2012)
    La double tâche des PO(Paul Fromy)
    Lumen Fidei(Envoi de Denis Guiraud)
    Lettre à nos évêques de France au sujet de Pascal Vesin (CA de la C.C.B.F. )
    Yvon Tibbal fête son Jubilé(21 juillet 2013)
    Les Frères missionnaires des campagnes creusent leur sillon dans le bocage ornais(La Croix/15/07/2013)
    Newsletter Atelier Religion( Lectures d’été …)
    Lettre au Pape(Au sujet de Pascal Vesin )
    Citroën par ceux qui l'ont fait(Offre-Souscription)
    Lumen Fidei(1ère encyclique du Pape François)
    Se laisser simplifier et déposséder(Francis Gayral)
    Postures chrétiennes face à la finance(CEF-Justice et Paix)
    Lettre aux évêques de France (Au sujet de Pascal Vesin )
    Quelques photos de la région Nord (Envoi de Lucien Vivant )
    C'est à lire ( "A la gauche du Christ, les PO oubliés ?" )
    Interview de Georges Souriau(Radio Gâtines)
    Roosevelt réveille l'Assemblée (Envoi de Bernard Glath )
    Le Pape François(Hanz Küng - Journal Le Monde)
    Transition énergétique et sortie du nucléaire (Documents transmis par Bernard Glath )
    Madeleine Delbrêl une mystique en terre ouvrière (Ma ville est un songe )
    L'audace missionnaire (Cardinal Suhard-La Croix-12/01/2012 )
    PO de l'Isère(Journée d'approfondissement sur le vieillissement)
    Cercle de silence (Etampes 91 )
    Compagnons en humanité pour vivre l'espérance(Claude Depoil-Revue "Prêtres diocésains")
    Le concile Vatican II selon le Cardinal Liénart (Conférence : couvent des Dominicains de Lille )
    Paul, Jean-Pierre, Cyrille (La Dépêche_2013_04_01 )
    La pensée sociale de l'Eglise racontée à ceux qui n'en savent rien (C. Pian- Ed.Atelier )
    Prêtres-ouvriers mariés ou célibataires, même ministère (Pentecôte 2012, région Est )
    Visite POAP-1 (Textes de réflexion en vue d'un partage)
    Pacte des catacombes (courrier PO janvier 2013 )
    Lettre de Jean Saltarel à Bernard Ginoux Evêque de Montauban (Jean Saltarel )
    La maladie d'Alzheimer (Session à Grenoble )
    Lettre de Pierre Niobey à Stanislas Lalanne Evêque de Coutances et Avranches (P.Niobey )
    Mariage pour tous : Le combat perdu de l'Eglise (Danièle Hervieu-Leger )
    Le mariage pour tous (Denis Guiraud )
    L'adoption est la bonne nouvelle de l'Evangile (Michel Serres )
    Trop c'est trop ( Heichelbech Georges )
    Etienne Cambis (Prêtre de la Mission de France )
    Gérald Floret (Photos envoyées par A. CERUTTI )
    Gérald Floret (Article journal Librinfo 74 )
    Gérald Floret (Région Ain-Savoie-Isère )
    Aloyse (Son livre à l'aube de 2013 )
    Gaël Giraud l'un des économistes les plus novateurs (Illusion financière )
    La Mission de France (Lundi 17 décembre 2012 )
    Les catholiques et les migrations (... histoire, actualité, perspectives... )
    Histoire du champagne (Champagne à boire et à penser )
    Les chrétiens et la globalisation (Vatican II, une boussole pour la mondialisation et la nouvelle évangélisation )
    Des prêtres au service du culte spirituel (Yves Patenôtre, Lettre aux Communautés, Revue de la Communauté Mission de France,"Pour un sacerdoce hors les murs" )
    Où sont les défenseurs de la vie ?(Armand Veilleux, 19 novembre 2012)
    Génocide palestinien(Armand Veilleux, ocso, Abbé de Scourmont, 30 juin 2006)
    Retraite PO 2013 (Intervenant : A. ROUET ancien archevêque de Poitiers )
    Dossier du CEF sur l'homosexualité et le mariage ( )
    Mariage pour tous (Références du journal LA VIE )
    Le courage d'une pensée alternative (Lucetta Scaraffia 10 novembre 2012 )
    L'homosexualité : qu'en dit l'Eglise ? (Extrait du texte du conseil famille et société de la Conférence des évêques de France, septembre 2012 )
    D'où parlent-ils ? (Jacques Fraissignes) (La filiation de Jésus demeure symbolique )
    Lettre au premier ministre (G Aurenche-C Deltombe-Madignier PY-Peugeot P-Soulage F )
    RI 2013 (Message de Fritz)
    Note abrégée du secrétariat (rencontre des 13 et 14 octobre 2012 )
    Paul Maire (Recension de Jean RIGAL à propos du dernier livre de P. MAIRE )
    Servir l'Evangile selon J.P. Margier (Servir l'Evangile à la manière des Prêtres-Ouvriers )
    courrier PO(information)
    Des nouvelles de Michel Racaud (Pierre Fonteneau a écrit..... )
    Chavagnes en Paillers (retraite PO juillet 2012 )
    Retraite d'hiver (Inscription )
    Clef usb de la Rencontre nationale de pentecôte 2012(en consultation ou chargement)
    Retraite d'hiver (formulaire d'inscription )
    Portraits de P.O.(par Nicolas (Saint-Nazaire))
    Questionnaire (statistiques po )
    Colloque de la Petite Université d'Automne (La révélation : est-ce audible ? )
    Actualité du ministère des prêtres-ouvriers (Texte de Mgr Albert ROUET )
    Prêtres-ouvriers pour la Rencontre Nationale de Pentecôte 2012 (Compagnons en humanité pour vivre l'espérance )
    En route vers Pentecôte 2012 (Rencontre nationale des prêtres ouvriers
    Compagnons en humanité pour vivre l'Espérance )

    Week end des POAP février 2012 (Compte rendu )

    Espace membre
    Journal des PO